Conçu par SOM et le bureau d’architecture suisse Burckhardt+Partner, le projet portant sur l’Office des Nations unies à Genève (ONUG) constitue une rénovation du complexe des Palais des Nations datant de 1938. Le projet a été désigné lauréat d’un concours international d’architecture en 2014.

Un nouveau bâtiment administratif créera une surface supplémentaire de 24'000 mètres carrés qui comprendra des espaces de travail ouverts pouvant accueillir 1'400 postes de travail nouveaux, des terrasses ainsi que des espaces extérieurs privatifs à chaque étage destinés aux utilisateurs. La rénovation, qui s’étendra sur une superficie de 170'000 mètres carrés, prévoit en outre d’apporter des modifications et des améliorations majeures aux bâtiments historiques des Nations unies. Situé sur un terrain en pente, le nouveau bâtiment présente un plan en terrasses qui épouse le flanc de la colline et réduit ainsi son impact visuel sur le site tout en ménageant des vues dégagées des deux côtés en direction du Parc de l’Ariana, du lac Léman et des Alpes françaises. Le design innovant et l’aménagement paysager sont conçus de telle manière à relier le bâtiment au luxuriant espace vert environnant.

Le bâtiment a été pensé dans une optique de développement durable et en tenant compte du bien-être de ses occupants. Les principes de consommation énergétique minimale de sa conception répondent au standard suisse Minergie et accordent une grande importance au confort des habitants de l’immeuble. Sa structure hybride composée de poutres en bois associées à des plaques et colonnes en béton crée un environnement chaleureux et lumineux. Dans les espaces collectifs, une palette de matériaux commune – notamment des éléments en bois – compose un « paysage » identifiable qui facilite l’orientation autour du bâtiment et établit une continuité entre les départements et les étages.

La rénovation du Palais des Nations existant concilie avec soin des éléments de design moderne et des caractéristiques patrimoniales d’origine, tout en garantissant de satisfaire aux codes de construction contemporains. Le projet rationalise la circulation, remet à neuf 2'800 espaces de travail, apporte des améliorations aux 34 salles de conférences existantes et en insère deux nouvelles. La cafétéria, elle aussi rénovée, comprendra jusqu’à 900 sièges supplémentaires et comportera un nouveau réfectoire à la façade entièrement vitrée s’ouvrant en direction du parc et du lac Léman.

Prestations Burckhardt+Partner SA : Architecture, Planification générale
Collaboration avec SOM

https://www.unog.ch/shp