Par son imposante implantation, grâce à ses accès directs aux autoroutes A2/ A3 et à sa proximité de la gare CFF, l’édifice Grosspeter Tower de Bâle devient une nouvelle adresse attractive pour les entreprises. La tour, haute de 78 mètres, domine la silhouette urbaine de la cité, crée un nouvel accent urbanistique et s’érige tel un emblème aux portes de la ville.

Sur un plan urbanistique, ce projet s’inspire d’un plan d’aménagement de la zone du Grosspeter, en vigueur depuis 2004. Sa taille et son architecture prédestinent la tour à devenir l’un des immeubles marquants de la cité. Sa forme se matérialise par deux volumes emboités qui, en fonction du point de vue, présentent une silhouette changeante.

Le projet prévoit une affectation mixte de bureaux et d’hôtel. Il sera réalisé selon le principe du core & shell, avec des plateaux d’étages libres, qui permettront ultérieurement une configuration adaptée aux souhaits des futurs usagers. Le rez-de-chaussée accueille de spacieux halls avec espaces de réception.
L’hôtel situé dans le socle s’étendra du 1er au 5e étage et complètera de manière optimale le programme d’aménagement des bureaux. Cette tour de 22 niveaux offre un canevas de surfaces qui permettra l’aménagement aisé de concepts de bureaux variés et individualisés convenant à chacun des locataires.

Des exigences qualitatives élevées de durabilité dans la conception globale du bâtiment génèrent une excellente empreinte écologique. Des panneaux photovoltaïques sont intégrés dans les surfaces fixes des façades et en toiture. Un champ de sondes géothermiques fournit, par la pompe à chaleur, au chauffage et à la climatisation, l’énergie consommée.

La certification LEED Gold recherchée, ainsi que le fonctionnement prévu pour respecter le degré zéro émission, confirment le label qualité de cet ouvrage conçu pour fonctionner durablement.

Prestations Burckhardt+Partner SA : Architecture